La Mobilité, enjeu de développement économique

Des infrastructures absentes ou inadaptées handicapent l'économie.

Selon la banque mondiale et le cabinet de consultants Pearson, en Afrique, les pertes de productivité peuvent se monter à 40% du potentiel économique.

Les pays émergents voient leurs difficultés accentuées par le manque d’infrastructures.

Pourtant, selon la même étude, développer les infrastructures peut permettre de générer jusqu’à deux points de croissance économique.

On distingue 3 types d'infrastructures névralgiques :
- Le transport de passagers et de fret.
- Le transport d'énergie et d'information.
- Le transport et la distribution d'eau.

Dans les pays émergents, les coûts d’exploitation et de maintenance élevés, font du transport ferroviaire de passagers un secteur peu attractif.

- L’investissement privé est dirigé vers le transport de fret, de minerais, rapidement rentables.
- L’investissement public se détourne du transport ferroviaire de passagers, structurellement déficitaire et subventionné.

Au final, les matières premières sont prioritaires sur le réseau ferré, et la population se rabat sur le bus, l'automobile.

Infrastructures névralgiques et compétitivité à court terme : un cercle vicieux


Les projets névralgiques à long terme sont CRITIQUES mais souffrent d’un manque de confiance des investisseurs et des pouvoirs publics : Le transport de passagers tombe dans cette catégorie.

Pourtant, les investissements à long terme jouent un rôle majeur dans la performance économique des secteurs rentables à court terme.
Mais le manque de mobilité des populations ne permet pas de tirer le plein bénéfice de cette stratégie.


Dans un tel contexte, développer la Mobilité urbaine et interurbaine en gagnant la confiance des investisseurs, implique :

- Que les projets soient rapides à l'exécution.

- Que les systèmes de transport soient polyvalents dans leurs usages.

- Que les systèmes de transport soient rapidement et durablement rentables.

- Que les systèmes de transport soient robustes par rapport au contexte environnemental local.

Les systèmes de transport TACV sont conçus pour répondre à ces préoccupations